Michelle Sullivan Communications

Media 2.0 – Une nouvelle initiative voit le jour

Je me répète, je le sais. Vous devez être tannés, mais bon, voici: les médias sont en profonde mutation, à la recherche de LA solution magique qui permettra à leurs journalistes de continuer d’exercer leur métier. Une conséquence? Des initiatives comme Webdo.ca voient le jour. Webdo (comme hebdo, peut-être?) est un projet d’André Bérard « membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ).  » Sur le CV de M. Bérard, on trouve Accès Laurentides: le journal indépendant.  Bérard n’est pas un nouvel arrivé sur le Web: il tenait le carnet Îlot Grignon pendant quelques mois en 2008 ainsi que  Blogue-Notes depuis février 2006, et avait même reçu une mise en demeure de la Ville de St-Adèle en novembre de la même année. On l’accusait de tenir des propos diffamatoires à l’endroit du maire, des conseillers et de l’administration municipale et prétendait qu’il exposait le maire, M. Jean-Paul Cardinal « au mépris et à la haine des citoyens de Sainte-Adèle et, globalement, de l’ensemble de la population des Laurentides. »

L’affaire s’est éventuellement calmée et voici que 2,5 ans plus tard, Webdo.ca est né:

Webdo.ca est un portail indépendant d’information locale et régionale dédié à la couverture de l’actualité laurentienne et des régions limitrophes. webdo.ca s’engage à livrer aux lecteurs de ces territoires une information pertinente et de qualité, à couvrir les initiatives régionales en matière de démocratie participative et d’implication citoyenne et de promouvoir la liberté de presse et la liberté d’expression. webdo.ca propose une approche pluraliste et rigoureuse de l’actualité régionale et encourage la diversité des médias, des contenus et des points de vue.

webdo.ca est une initiative du journaliste et éditorialiste indépendant André Bérard, membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ). La crise qui bouleverse actuellement les modèles traditionnels des entreprises médiatiques pousse journalistes et éditeurs à redéfinir leur rôle, leur pratique ainsi que leur engagement envers les lecteurs. L’ambition de ce portail est de prendre part à cette «révolution tranquille de l’information» et de s’inclure dans une réflexion sur les nouveaux canaux de diffusion de l’information dans l’espace du Web 2.0. Ainsi, cette plateforme évoluera, se transformera et s’ajustera tout au long de son implantation dans le paysage médiatique régional et favorisera la coopétition plutôt que la compétition entre les médias.

 Voici la politique concernant les commentaires:

En choisissant de prendre part aux échanges dans ce site, vous vous engagez à respecter les autres participants ainsi que leur point de vue et à utiliser un langage adéquat et respectueux. webdo.ca se réserve le droit de retirer tout commentaire qui, selon le modérateur, ne respecte pas les bons usages associés à une telle tribune. webdo.ca pourra aussi, à sa discrétion, interdire les commentaires ou en approuver le contenu avant de les publier.

Les chroniqueurs: Pierre Grignon, Pierre Lafontaine et Francine Turbide.

Le modèle d’affaires? Si on se fie à ce billet publié au mois d’avril dans Blogue-notes, on espère que les annoncers des Laurentides seront nombreux à migrer vers le Web. Assez pour payer les salaires de l’éditeur, de trois chroniqueurs et d’un représentant publicitaire? Seul le temps nous le dira. Si un jour ce modèle fonctionne assez bien pour que des journalistes dans la trentaine puissent gagner leur pain suffisamment bien pour élever leurs enfants, tout en assurant une qualité journalistique selon les règles de l’art, on pourra effectivement crier hourra. D’ici là, je vais suivre webdo.ca avec intérêt.

Merci à Benoit Grenier, dont le blogue est également à lire.

  • Vous pouvez suivre les commentaires de cet article via ce fil RSS.
  • Vous pouvez laisser un commentaire sur le sujet ou laisser un rétrolien à partir de votre site.

Commentaires

  1. Sophie Labelle

    2009.07.29 @ 07:12

    Trouvaille fort intéressante. « … et favorisera la coopétition plutôt que la compétition entre les médias. » Bien dit ! Je leur souhaite bon succès.

  2. Benoit Grenier » Médias 2.0: Je vous avais promis une suite sur le nouveau média régional Webdo.ca

    2009.07.29 @ 12:50

    […] blogueurs commencent à en parler.  Tout le monde commence en à parler.    Michelle Sullivan dresse aujourd’hui un topo sur la venue du nouveau joueur. Je suis toutefois confiant qu’avec l’approche prônée par André Bérard, sa […]

  3. Benoit Grenier

    2009.07.29 @ 12:52

    Excellent topo sur Webdo.ca. Bravo ! @Sophie Labelle résume bien la trouvaille.

  4. André Bérard

    2009.07.30 @ 11:00

    Merci pour le topo. Les médias papier de la région, même Accès, le journal indépendant pour qui j’écrivais, boudent la nouvelle plateforme webdo.ca. Normal, puisque je suis maintenant un concurrent. Donc, la seule façon, pour l’instant, de diffuser le projet réside dans la «propagation» par le web.

    Une précision en passant : la mise en demeure reçu à l’époque de Blogue-Notes visait des commentaires laissés par les anonymes et non mes articles.

    Merci encore une fois pour cette prétention de webdo.ca

Laissez un commentaire

Nom (obligatoire) :

Courriel (obligatoire) :

Site web :

Message :