Librivox : I’ve jumped in

Hugh McGuire’s earnestness is pretty contagious. I first heard him speak at Podcasters Across Borders last year, and again at a Montreal un-conference of some kind. He spoke about Librivox.org, non-commercial, non-profit and ad-free project :

LibriVox volunteers record chapters of books in the public domain and release the audio files back onto the net. Our goal is to make all public domain books available as free audio books.

So for my first contribution, I’ve chosen a ghost/horror story. My friends wouldn’t be surprised. Others call this an example of early feminist literature. Again, my friends wouldn’t be surprised. But really, the story’s creepiness is quite interesting, thus the attraction. Again, my friends wouldn’t be surprised.

Here it is. Charlotte Perkins Gilman’s The Yellow Wallpaper.

I’m patiently awaiting feedback before tackling a more ambitious project : Louis Riel, Martyr du Nord-Ouest Sa vie, son procès, sa mort .

Wired wrote about LibriVox back in 2005. Here’s the article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • OQLF : Nouveau guide destiné aux gestionnaires de communauté du Québec

    Il y a un peu plus de deux ans, je vous parlais de ce cas de la propriétaire de boutique à Chelsey qui avait reçu une lettre de l’Office québécoise de la langue française exigeant que sa page sur Facebook présente du contenu en français? L’OQLF vient de publier un guide pratique destiné aux entrepreneurs […]


  • Dévoilement d’étude : les journalistes québécois et les réseaux sociaux

      Joignez-vous à moi demain soir, sur place ou en webdiffusion, dans le cadre de la Soirée des grands communicateurs, événement organisé par La Toile des communicateurs. Je dévoilerai les résultats préliminaires d’un sondage effectué auprès de journalistes québécois quant à leur utilisation et l’impact des médias et réseaux sociaux. La conférence a lieu dans les […]


  • On ne me fouettera jamais pour avoir écrit ce texte.

    On ne me fouettera jamais pour avoir écrit ce texte. Raif Badawi, lui, a été condamné à 1000 coups de fouet et 10 ans prison pour avoir blogué. Badawi est emprisonné en Arabie saoudite depuis le 17 juin 2012 pour ses propos. Le jour de mon anniversaire. Je suis née libre dans un pays démocratique. Raif Badawi, […]