Michelle Sullivan Communications

Panel SQPRP : Partage dynamique, propos intéressants

Je viens de passer l’avant midi en tant que panéliste au forum de discussion sur les médias sociaux de la SQPRP. Je ne sais pas si les participants se sont amusés autant que moi, mais je me suis honnêtement réjouie d’avoir enfin l’opportunité d’échanger avec mes pairs à ce sujet. Nous avons eu droit à des prises de position et interrogations pertinentes de la part des membres. Les interventions de Carl Charest, blogueur et Directeur des contenus et rédacteur en chef de Branchez-vous ont été bien appréciées.

Quel plaisir d’écouter Johanna Raynaud (Massy Forget) qui nous a présenté en détail ce fameux dossier Dyson qui a tant intéressé Le Soleil hier. Pour avoir une petite idée de ses propos et connaître son point de vue, je vous inviterais à vous déplacer vers le blogue de Massy-Forget et lire le billet de Johanna à ce sujet.

Plaisir aussi d’avoir accès à la vaste expérience de Serge Leclerc, qui a vécu, lui, l’engouement pour le Web 1.0. Comme certains d’entre nous, il a dû affronter les objections montées il y a de ça maintenant 10 à 15 ans. Comme lui, j’ai connu les babillards électroniques de l’époque pré-Mosaic et trouve fascinant le potentiel pour la démocratisation de l’information que nous présente le Web 2.0. Il a raison de nous mettre en garde tout en nous encourageant à explorer les pistes qui s’ouvrent à nous. Nous sommes un public averti mais, je l’espère, enthousiaste face à ce monde qui est en train de se créer autour de nous.

Nous nous devons, en tant que stratèges, et nous devons à nos clients, d’aller y jeter un bon coup d’oeil afin de bien comprendre tous les enjeux.

Comme l’ont souligné tous les panélistes, la transparence et le souci ethique sont de mise. Quand le blogosphère prendra un peu plus de maturité, les blogueurs comprendront que l’entente implicite qui existe présentement entre relationnistes et journalistes au niveau de l’impartialité s’applique tout à fait à eux. Pour l’instant, nous devons continuer à élaborer nos campagnes avec franchise et dans le respect total.

J’inviterais ceux qui désirent obtenir les hyperliens vers les sites Web qui ont servi d’appui à ma présentation (ainsi qu’à ceux qui auraient été présentés si le wifi du Club St James avait réussi à nous alimenter convenablement) de prendre un premier pas avec moi. Le visuel de ma présentation est disponible sur del.icio.us, un site fonctionnant selon le principe de signets et permettant le partage de sites Internet.

Vous me trouverez en tapant ‘michellesullivan’ dans Your Network après avoir ouvert votre compte (gratuit). Pour sortir les 35 hyperliens de la présentation, choisir ‘SQPRP’ dans la section ‘Tags’, à droite. Amusez-vous : del.icio.us peut s’avérer un outil très intéressant pour les réseaux et entreprises.

On m’indique que les présentations powerpoint des panélistes seront mises à la disposition des participants via le site Internet de la SQPRP plus tard cette semaine ou en début de semaine prochaine. J’ajouterai l’hyperlien dans les commentaires de ce billet le moment venu. Vous y trouverez non seulement un exemple de mon premier bon coup, mais également une analyse des erreurs que j’ai commises avec Facebook. Matériel supplémentaire en prime, alors : ayant perdu un peu de temps suite à des problèmes techniques, nous n’avons malheureusment pas vraiment eu le temps d’aborder les médias sociaux outre les blogues. Et dieu sait qu’il y en a.

Mais ça sera pour une autre fois.

Un grand merci à tous ceux qui ont assuré le succès de cette activité : Abdellah, Manon, Marie-Claude, Mylène, Johanna, Serge et, surtout, aux membres de notre profession qui étaient sur place ce matin. Au plaisir d’une prochaine rencontre!

Je suis citée : Article Le Soleil

On me cite dans un article du journal Le Soleil portant sur les blogues et les campagnes de communication :

Le blogue, un outil de marketing

La blogosphère n’est pas à l’abri des firmes de relations publiques. Les experts en marketing ont vite compris le potentiel que les blogues représentent et tentent de les intégrer davantage dans leurs stratégies de communication. Internautes, ouvrez l’œil…

Bien que je sois heureuse qu’on souligne l’importance de la transparence, c’est regrettable pour l’industrie que ça se fasse seulement en fin d’article et dans un contexte de mise en garde.

C’est certain. Parler d’initiatives de communication en termes de subterfuge et de manipulation, c’est plus vendeur.

En même temps, acceptons nos responsabilités en tant qu’industrie : prenons la peine de bien comprendre le monde des blogues, des podcasts etc. et apprenons des autres. Heureusement, nous avons accès à une foule d’informations à ce sujet ainsi qu’à des modèles de campagnes qui se déroulent de façon irréprochable, selon les règles de l’art. Je vous encourage à consulter mon blogroll afin de découvrir d’excellentes ressources. Et, pourquoi pas, de continuer à lire cet humble carnet, car je partage souvent des outils et études de cas intéressants avec vous.

On doit reconnaitre le courage des professionnels des relations publiques et du marketing qui naviguent des eaux toujours mal connues, tout en apprenant de nos propres erreurs et des leurs. Règle numéro 1 : la transparence, autant du côté des blogueurs que de celui des firmes de RP/marketing. Le reste suivra. L’intégrité des entreprises, des professionnels en comm. et des blogueurs pourra ainsi demeurer intacte.

Bien que ceux qui regroupent blogues et baladodiffusions sous ‘média’ ont déjà la voie bien éclairée, il serait peut-être temps de réviser les codes des déontologie d’associations comme la SQPRP afin de refléter, de façon explicite, cette nouvelle réalité.

À noter : L’article mentionne la série 3e mardi /Third Tuesday Montréal, qui sera lancée le 19 février prochain. Cette activité gratuite sera ouverte à tous. Mylène Forget se joindra à Mitch Joel afin de nous convaincre de la pertinence des médias sociaux pour l’industrie. Nous aurons l’occasion d’échanger sur les leçons apprises et les opportunités qui se présentent à nous. Merci au copain Sylvain, qui en fait également mention dans son podcast, Le Québec en baladodiffusion. Nous lancerons, dès que possible, la promotion de façon officielle, avec tous les détails et les noms des conférenciers invités. Ces rencontres mensuelles nous permettront, justement, de partager, de discuter et d’apprendre de ceux qui y sont passés avant nous. J’en parlerai en grand détail ici, dans les jours à venir. À suivre, alors.