Michelle Sullivan Communications

Rat de ville, rat de campagne: je ne suis plus la personne la plus intéressante dans la salle

“I’ve heard it said, and believe strongly, that if you’re the most interesting person in the room, you need to find a new room. We all need places where we don’t have a chance in hell of believing our own PR, where we’re surrounded by people with bigger ideas, different ideas, and stories grander than our imaginations. It’s these people that make us believe it’s possible to do more, be more, to stretch our hearts and our thinking beyond the bounds of our comfort or familiarity.”

David duChemin 

Depuis un peu plus de deux ans, je suis la personne la plus intéressante dans la salle. Ma salle étant un bureau à domicile sur 8 acres dans les Laurentides. Heureusement, je me suis entourée de collaborateurs tout aussi intéressants et de clients en or avec des projets qui me permettent de m’exercer intellectuellement tout en m’amusant. Le bonheur, quoi.

Ceci dit, quand l’opportunité se présente de se baigner à nouveau dans un environnement stimulant, et de côtoyer des personnes encore plus intéressantes que soi, comment refuser?

Aujourd’hui, je me joins à l’équipe du Bureau de la ville intelligente et numérique de la Ville de Montréal. J’avais eu le plaisir de travailler avec Stéphane Goyette et son équipe cet automne et hiver et il faut croire que nous avons tous envie de poursuivre notre agréable collaboration.

J’ai aussi envie de travailler à fond un dossier qui m’intéresse beaucoup, personnellement et professionnellement: la ville intelligente. J’aurai l’occasion de développer la stratégie des communications numériques du projet et de collaborer avec des partenaires stimulants, tant à l’interne qu’à l’externe.

Je garde ma maison à la campagne, mais me prends un pied-à-terre à Montréal. J’en profiterai pour me baigner à nouveau dans cette ville que j’aime tant et qui n’a jamais été loin de mon cœur. Avis aux intéressés: j’ai l’intention de dévorer tous les mets exotiques et la culture qu’on ne trouve pas à chaque coin de rue à Sainte-Adèle. À chaque région, ses plaisirs.

Vous m’avez manqué, chers amis. Profitons-en pour renouer connaissance lors d’un prochain 5 à 7 ou en tête à tête.

Nouvelle réalité, nouvelle culture, nouveaux défis. Bref, c’est un nouveau monde qui s’ouvre à moi. Et comme j’aime bien les nouveaux mondes …

Michelle tient iPhone