Michelle Sullivan Communications

Derek K. Miller et vos blogueurs: au-delà de l’influence

Derek K. Miller, blogueur influent de Burnaby C.B., est décédé hier, après une lutte acharnée contre le cancer. Père de deux filles et mari dévoué, ce musicien produisait de la musique libre de droits pour utilisation dans les baladodiffusions et bloguait sur des sujets variés, dont la science, la technologie, sa famille et sa maladie. Les proches de M. Miller ont publié ce matin un billet d’adieu qu’il avait rédigé quelque temps avant sa mort. Cet ultime billet fait présentement le tour de la blogosphère et touche des milliers de lecteurs. Tellement que son site n’a pas pu supporter le volume de trafic. Au moment de l’écriture de ces lignes, le site PenMachine.com était hors ligne.

Pourquoi l’évoquer sur ce blogue?

Parce que la disparition de ce blogueur nous rappelle que dernière chaque blogueur que nous identifions comme étant un « influenceur », il existe un individu qui vit, qui aime, qui souffre et qui connaît des moments de grand bonheur. Un être mortel, qui compte pour la communauté qu’il a tissé autour de lui.

Lorsqu’une entreprise décide de se lancer dans l’aventure des médias sociaux en menant une campagne de relations auprès des blogueurs, les responsables des communications ne doivent jamais perdre de vue que les blogueurs ne sont pas des journalistes.  Ils ne sont pas des professionnels embauchés par une entreprise médiatique pour produire du contenu qui sera vendu à côté de publicités dans un grand quotidien ou à la télévision. Ils sont motivés uniquement par leur passion. Leur œuvre est forcément intime. Forcément personnel. Et ces passionnés forment des communautés – des tribus – caractérisées par des liens serrés et tissées avec chaque commentaire. Avec chaque hyperlien.

Dans les séances d’introduction aux médias sociaux que j’offre à mes clients existants et potentiels, je parle immanquablement  de la notion de tribu. Je considère qu’il est essentiel de comprendre que les médias sociaux permettent à des tribus de se former selon des champs d’intérêt, et ce indépendamment de distances et de frontières. Nous ne devons jamais oublier que derrière chaque blogueur que nous approchons dans l’espoir d’obtenir de la visibilité pour les entreprises et marques de nos clients, il existe un être passionné qui s’investit souvent corps et âme dans la production de contenu qui l’intéresse et qui intéresse les membres de sa tribu.

Collègues: Mettons de côté nos listes et engageons nous pleinement dans la conversation en ligne ainsi que les rencontres horsligne. Entrons en dialogue avec le blogueur en tant qu’individu. Prenons le temps de le connaître. Tissons des liens avec lui. Démontrons du respect pour son temps, son investissement personnel et sa passion. Gagnons sa confiance. Faisons nos preuves et démontrons-lui que nous méritons d’être un membre à part entière de sa communauté. De sa tribu.

Et lorsqu’un membre de notre tribu signe son dernier billet, pleurons-le ensemble.

Derek K. Miller, repose en paix.


The world, indeed the whole universe, is a beautiful, astonishing, wondrous place. There is always more to find out. I don’t look back and regret anything, and I hope my family can find a way to do the same. – Derek K. Miller

Laissez un commentaire

Nom (obligatoire) :

Courriel (obligatoire) :

Site web :

Message :