Michelle Sullivan Communications

Vous souhaitez postuler chez Michelle Sullivan Communications?

C’est la saison des stages. Je reçois un nombre faramineux de ‘candidatures spontanées’.  Même si je ne suis pas à la recherche de personnel, j’essaie de prendre le temps de répondre à chacun. Il s’agit pour moi d’une simple question de respect.

J’ai décidé de profiter de ce magnifique forum pour tenter de me simplifier la vie en publiant une réponse typique – car les problèmes sont malheureusement récurrents.

Voici un exemple:

Montréal, le 29 mai 2009

A l’attention de la personne responsable du recrutement.

Madame, Monsieur,

Je vous soumets ma candidature spontanée pour travailler au sein de votre entreprise. Diplômé d’université en langues étrangères, je suis un candidat sérieux et rigoureux. Mes excellentes compétence linguistiques en anglais comme en français seraient un atout pour votre vous.

J’ai actuellement un permis de travail temporaire jusqu’en mai 2010, mais je souhaiterais obtenir un visa de résident permanent, ce qui signifie une implication à long terme dans votre entreprise. Je suis dynamique, et je m’adapte très facilement à un environnement de travail. Si vous souhaiter renforcer votre équipe avec un élément moteur, autonome, intelligent et capable de travailler en équipe, je suis le candidat idéal.

Je reste à votre disposition pour une entrevue, au moment que vous désirez.

Vous pouvez me contacter par courriel ou par téléphone. Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

XYZ.

Ma réponse:

Merci M. XYZ,

Je vous remercie et prends quelques minutes de ma journée pour vous offrir des conseils se voulant constructifs, dans l’espoir que ça puisse vous être utile dans votre recherche d’emploi:

– Personnalisez votre lettre. Le nom de mon entreprise est ‘Michelle Sullivan Communications’. Je présume que vous m’avez trouvé grâce à mon site Internet. Si oui, vous verrez que je conjugue chaque auto-référence dans mes multiples billets de blogue au féminin. Je suis une femme. Si Mme Sullivan ne convenait pas, un simple Madame m’aurait fait comprendre que vous aviez pris la peine de connaître mon entreprise avant de me solliciter.

– Je suis la personne responsable du recrutement. Je suis aussi la présidente, la CFO, la secrétaire et la femme de ménage – je suis consultante indépendante, servant mes clients seule ou, à l’occasion, avec des collaborateurs. J’avoue que mon site ne contient pas de profil (je suppose que je pourrais/devrais en avoir un) mais il me semble qu’une petite lecture de quelques billets aurait pu vous mettre la puce à l’oreille.

– Je suis consultante en relations publiques. Vous êtes diplômé d’université en langues étrangères. J’avoue ne pas trop voir la pertinence – à vous de me dire comment vous
pouvez véritablement être un atout pour mon entreprise (la mienne, pas une entreprise générique) et à me prouver (encore une fois) que vous avez pris la peine de faire
quelques recherches sur mon entreprise avant de me solliciter.

– Attention aux coquilles – (« Si vous souhaiter ») – j’en fais à l’occasion moi même (surtout en adaptant mon texte comme vous l’avez probablement fait vous même dans ce cas
ci) et je m’en veux à chaque fois – mais vous postulez pour un emploi dans une boîte en RP en vantant vos excellentes compétences linguistiques. Malheureusement, même cette petite coquille nuit à votre image.

Je vous remercie, mais ne suis pas à la recherche d’employés. C’est probablement mieux comme ça: comme vous pouvez peut-être vous l’imaginer, celle que j’ai (c’est à dire moi) me donne déjà assez de fil à retordre 🙂

Je vous souhaite bon succès.

Michelle Sullivan

Lui, au moins, a choisi d’utiliser le ‘vous’. Je dois être vieux jeu, mais j’ai de la difficulté à accepter le tutoiement de la part de quelqu’un qui ne me connaît pas d’Adam (ou d’Eve).  Il me semble que c’est encore plus grossier par écrit. Pour moi, ça manque de classe, de respect et implique un niveau d’intimité entre professionnels qui n’existe pas encore.

Également en sa faveur: son message est concis. Ce conseil s’applique également aux étudiants qui veulent que je participe à leur étude, leur sondage ou leur projet. Je n’ai pas le temps de lire un courriel long de 1000 mots avant de comprendre ce que vous voulez de moi. Get to the point, please.

Et voilà. Avis aux intéressés: le jour où je voudrai embaucher du personnel, je m’y prendrai ainsi:

1. Je chercherai dans mon entourage. Si je vous connais, si vous avez commenté mon blogue ou échangé avec moi sur Twitter ou Facebook, vous augmentez les chances que je vous rencontre en vue de vous offrir un poste

2. Je demanderai à mon entourage de me proposer des candidats. Je serai à la recherche des gens qui s’intéressent aux mêmes choses que moi (pour l’instant ce sont les médias sociaux .. qui sait plus tard?) Si vous êtes le bijou que je recherche, vous me connaîtrez ou connaîtrez au moins les gens que je respecte

3. Vous tenez un blogue sur les RP. Si oui, je vous retrouverai éventuellement si vous n’êtes pas déjà dans mon blogroll. Vos écrits m’aideront à formuler des opinions et me motiveront peut-être à communiquer avec vous le moment venu. Votre blogue est votre carte de visite. Même chose pour votre profil Twitter etc.

4. Je vais faire une recherche Google avant de vous embaucher.

Honnêtement, chers amis, avec tout le respect que j’ai pour vous, vous perdez votre temps avec des candidatures spontanées.

MAJ: Certains me disent que j’ai été trop sévère avec M. XYZ. Au contraire, je crois avoir été plutôt gentille et serviable .. bien que directe, certainement .. avec lui. Il est évidemment intelligent, s’exprime bien et je n’ai aucun doute qu’il est, comme il dit lui même, un élément moteur, autonome (…) et capable de travailler en équipe. Bref, un excellent candidat qui a, selon moi, commis des erreurs très communs qui pourraient nuire à ses démarches. N’est-ce pas moins cruel de le lui dire que de lui tourner simplement le  dos et laisser son courriel sans réponse? Vous n’avez pas à crainde qu’il soit blessé. Sa réponse me laisse croire qu’il a bien compris que mes intentions étaient bonnes.

  • Vous pouvez suivre les commentaires de cet article via ce fil RSS.
  • Vous pouvez laisser un commentaire sur le sujet ou laisser un rétrolien à partir de votre site.

Commentaires

  1. Celui qui blogue

    2009.05.29 @ 15:28

    Wow… ça c’est de la réponse «dans les dents»! J’ai bien ri 😉

Laissez un commentaire

Nom (obligatoire) :

Courriel (obligatoire) :

Site web :

Message :