Michelle Sullivan Communications

Jean François Codère provoque une révolte

… ben pas une révolte, peut-être, mais quelques remous, au moins. Comme quoi les titres de billets de blogues, comme certaines manchettes de journaux, peuvent tendre vers le sensationalisme.

Le journaliste montréalais Jean François Codère s’est prêté au jeu, mardi dernier, dans le cadre de l’événement 3e mardi | Third Tuesday Montréal. Il donnait la réplique à Michelle Blanc, qui, au 3e mardi | Third Tuesday du mois de mars avait offert des conseils aux médias au mois de mars dans une présentation intitulée « Et si j’étais propriétaire du Journal de Montréal ».

Le discours de Codère a provoqué quelques vives réactions de la part de l’auditoire mardi dernier, et ses propos ont inspiré quelques billets de blogue et échanges Twitter.

Je vous invite à consulter les billets suivants, en vous demandant de porter une attention particulière au billet de Pierre Bouchard, qui résume très bien ma propre façon de penser. Great minds ..

Pierre Bouchard

Laurent Maisonnave

Pierre Fraser

Twitter

.. et le principal intéressé, Jean François Codère

Si vous n’avez pas pu assister à cette activité, sachez que les archives vidéo seront disponibles sous peu sur le site http://3mardithirdtuesday.com

Au plaisir de vous voir au prochain événement 3e mardi | Third Tuesday Montréal – inspirés par le cas Bixi et l’émission Mirador, nous discuterons d’ethique et de meilleures pratiques avec un panel d’invités. Détails à suivre début juin. On se voit le 16 juin, 18h, au Daylight Factory!

 MAJ: Martine Dorval contribue à la réflexion post-Codère sur LinkedIn. Encore une fois, des propos qui me ressemblent. 

Laissez un commentaire

Nom (obligatoire) :

Courriel (obligatoire) :

Site web :

Message :