Michelle Sullivan Communications

Faux blogues: la SQPRP devrait-elle s’inspirer du PRSA?

J’ai parlé dans mon dernier billet du code de déontologie de la SQPRP (Société québécoise des professionnels en relations publiques). Un commentaire d’Yvon Desautels sur l’apparent mutisme des associations professionnelles m’a fait réfléchir. Doit-il aller plus loin pour traiter les questions entourant les médias sociaux, telles les faux blogues?

Selon moi, le moment est effectivement venu. Pour le bien de notre profession et de son image.

Mon mentor-bien-adoré, Alain Charbonneau, ressource naturelle inépuisable, me file ce matin une copie du Professional Standards Advisory PS-8 du PRSA (Public Relations Society of America) qui traite la question de la façon suivante:

ISSUE: Misrepresentation by organizations and individuals using blogs, viral marketing, and anonymous Internet postings with undisclosed sponsorships and/or deceptive or misleading identities or descriptions of goals, causes, tactics, sponsors or participants.

(…)

RELEVANT SECTIONS OF THE PRSA CODE:  At least three Code provisions and three professional values relate to this issue. They are:

Code provisions

  • Free Flow of Information. Protecting and advancing the free flow of accurate and truthful information is essential to serving the public interest and contributing to informed decision making in a democratic society. 
  • Conflicts of Interest. Avoiding real, potential or perceived conflicts of interest builds the trust of clients, employers and the publics.
  • Enhancing the Profession. Public relations professionals work constantly to strengthen the public’s trust in the profession.Investigate the truthfulness and accuracy of information released on behalf of those represented.
        Professional Values 
  • Honesty. We adhere to the highest standards of accuracy and truth in advancing the interests of those we represent and in communicating with the public.
  • Fairness. We deal fairly with clients, employers, competitors, peers, vendors, the media and the general public.
  • Advocacy. We serve the public interest by acting as responsible advocates for those we represent. We provide a voice in the marketplace of ideas, facts and viewpoints to aid informed public debate 

 

Commentaires

  1. Alain Charbonneau

    2009.05.13 @ 10:27

    Alain Charbonneau est généreusement alimenté par deux précieuses ressources des « Communicateurs du Vogue », Lucie-Anne Fabien et Betsy Hirst qu’il faut remercier.

    Alain Charbonneau croit qu’il y a encore trop de gens bénéficiant de fonds publics qui n’ont pas compris les leçons du scandale des commandites et qui n’apprennent rien de la série de tuiles qui tombent encore sur l’hôtel de ville de Montréal.

    Tricher juste un peu, boderline comme on dit, en tout cas mélanger la réalité et la fiction sans prévenir, voilà des comportements qui contribueront à ce que les électeurs jettent le bébé avec l’eau du bain (« les politiciens, tous des menteurs et pourris », se disent bien des loustics).

    Regardez le taux de participation aux États-Unis et suivez son évolution chez nous…

  2. Bixi velo libre-service de Montreal, stationnement de Montreal et la firme Morrow Communications: usage de faux « Raymond Viger, rédacteur en chef de Reflet de Société

    2009.05.15 @ 08:29

    […] comme Morrow, il y a une éthique à avoir. Michelle Sullivan nous présente aussi le code de la Public Relations Society of America sur le traitement de […]

  3. Bixi: vélo libre-service de Montreal. Fausse représentation pour Stationnement de Montréal et la firme Morrow Communications « Reflet de Société / Journal de la Rue

    2009.06.26 @ 23:05

    […] comme Morrow, il y a une éthique à avoir. Michelle Sullivan nous présente aussi le code de la Public Relations Society of America sur le traitement de […]

Laissez un commentaire

Nom (obligatoire) :

Courriel (obligatoire) :

Site web :

Message :