Michelle Sullivan Communications

Les Américains s’emparent de la marque Couche-Tard!

Vous m’entendez?  C’est vrai.  Une bande d’Américains qui étaient de passage à Montréal la fin de semaine dernière dans le cadre de l’édition inaugurale de PodCamp Montréal ont tellement trippé sur les magasins du premier exploitant en importance au Québec qu’ils ont transformé le logo de Couche-Tard en série d’avatars perso sur Twitter.

Vous ne connaîssez pas Twitter? Et vous vous occupez de la gestion de marque? Réveillez-vous.  Twitter est la plateforme la plus populaire de microblogging, ces communications archi-brèves ne dépassant jamais 140 caractères et permettant aux utilisateurs de partager ce qu’ils font d’un moment à l’autre.   En utilisant le search.twitter.com vous pouvez suivre tout ce que se dit au sujet de votre entreprise, de votre marque et de vos compétiteurs sur Twitter.  Parmi les autres plateformes de microblogging, on retrouve le montréalais identi.ca

Le mot avatar ne vous dit rien?  Il s’agit de votre représentation graphique dans une réalité virtuelle, ou dans un réseau comme Twitter ou Facebook.

Bref, ces Américains (et certains Canadiens) ont modifié le logo de Couche-Tard pour fabriquer un avatar à leur image et manifester leur engouement pour l’entreprise.

Tapez couche tard dans search.twitter.com et allez voir ce que ça donne.

On doit passer en gestion de crise pour atteinte à la réputation de la marque?  Pantoute.  Si je connais bien ceux qui conseillent Couche Tard, ils vont s’empresser d’encourager l’entreprise à non seulement laisser faire, mais à y voir une opportunité.  Après tout, le comité organisateur de PodCamp Montréal est toujours ouvert aux offres de commandite.  Pourquoi ne pas cimenter la relation?  Ça s’appelle être à l’écoute de sa clientèle et, surtout, de ses ambassadeurs.

 

Commentaires

  1. Zelaurent

    2008.09.25 @ 18:11

    Ils l’ont l’affaire les zaméricains.

    Félicitations Michelle pour avoir aussi bien rebondi sur cette actualité. Ce genre de phénomène est incroyable. J’espère que nos amis de chez Couche-Tard se rendront compte de l’impact plus que positif sur leur marque, et de l’opportunité à saisir.

    Ça me fait penser à Coca Cola avec l’histoire des Mentos éruptifs. Tout d’abord retissant, la société Coca Cola a par la suite organisé une campagne de promotion avec eEpyBird. J’espère que le Québec saura réagir aussi finement.

  2. Sophie Labelle

    2008.09.26 @ 08:38

    Il y a d’ailleurs un portrait de Twitter dans le journal Les Affaires de cette semaine. Nos collègues Philippe Martin et Claude Malaison commentent d’ailleurs l’outil. Néophyte encore dans le web 2.0, je comprends tout de même la pertinence d’une veille média sur Twitter, mais de là à « twitter » à mon tour tous les jours, au 5 min ? Je le fais déjà un peu sur Facebook, mais pourquoi le faire aussi sur Twitter ? Ça fait un bon moment que je tente de mieux saisir la portée de ce grand joueur dans le paysage web. J’aimerais bien en discuter davantage (au prochain Yulbiz peut-être ?) !

  3. Michelle Sullivan

    2008.09.26 @ 11:22

    … ou au prochain 3e mardi 😉

    Ça m’a pris du temps à comprendre l’utilité de Twitter – maintenant j’y suis même avant de me brancher sur Facebook. Outil très intéressant pour nous autant en tant que professionnels que conseillers.

  4. Sophie Labelle

    2008.09.29 @ 06:22

    Certainement, les deux sont à mon agenda !

  5. émergenceweb : blogue » Blog Archive » La vie est faite de ces hasards… et de ces Couche-Tard !

    2008.10.06 @ 12:40

    […] pour la marque comme l’a d’ailleurs remarqué Michelle Sullivan sur son blogue, Michelle étant une des organisatrices de Podcamp mais aussi participante à cette conversation […]

Laissez un commentaire

Nom (obligatoire) :

Courriel (obligatoire) :

Site web :

Message :