Michelle Sullivan Communications

La sous-valorisation de la profession

Se pourrait-il que la sous-valorisation de la profession des RP explique la quasi-absence d’hommes inscrits aux programmes universitaires en communication?

C’est un peu cruel de vous lancer ça comme ça, après une petite absence et sans développer davantage. Mais bon – voici ce à quoi je réfléchis de ces jours-ci.

Quand j’ai soulevé la question lors d’une conférence offerte par Alain Charbonneau à la SQPRP hier soir, on m’a proposé d’autres hypothèses qui me semblent insatisfaisantes, du moins à première vue. Je vais devoir y réfléchir davantage. À suivre.

  • Vous pouvez suivre les commentaires de cet article via ce fil RSS.
  • Vous pouvez laisser un commentaire sur le sujet ou laisser un rétrolien à partir de votre site.

Laissez un commentaire

Nom (obligatoire) :

Courriel (obligatoire) :

Site web :

Message :