Les experts parmi nous

Notre collègue, Marc Snyder, est super solicité de ces jours-ci. Cité dans deux articles de La Presse aujourd’hui, il se prononce sur la campagne électorale déclenchée hier.

Premièrement, lors d’une entrevue accordée à Tristan Péloquin, il explique les enjeux entourant les messages que souhaitent véhiculer les attachés de presse des candidats et la formation média d’intervenants potentiels :

«Si c’est une visite d’usine, on peut être sûr que le propriétaire ou le directeur est un membre du parti ou un sympathisant, ajoute Marc Snyder, un consultant qui a organisé bon nombre de campagnes électorales, notamment pour Mario Dumont, Jean Doré et Gérald Tremblay. Avant l’événement, il se fait expliquer en moult détails quel sera le propos du chef. On va même jusqu’à lui suggérer quelques réponses — du genre «l’annonce faite aujourd’hui pourrait faire croître mon entreprise de x pourcent» — au cas où les journalistes lui poseraient des questions.«L’objectif ultime, c’est d’imposer l’ordre du jour médiatique du parti en livrant un message sans faute. Au moindre glissement, les médias capitaliseront là-dessus et imposeront leur propre agenda», ajoute M. Snyder.

Deuxièmement, de nouveau dans un article du même journaliste, Marc se prononce sur l’impact que pourraient avoir les blogues sur la campagne électorale 2007. Il explique que les blogueurs provenant du ROC sont très actifs sur le plan politique, ce qui n’est pas forcément le cas ici :

« Au Canada anglais, il y a l’exemple des Blogging tories, un groupe de blogueurs de droite qui ont fait beaucoup de bruit en faveur de Stephen Harper pendant la campagne électorale. Ils sont étroitement liés, se lisent entre eux et se font mutuellement référence pour avoir plus d’impact. »Le groupe, qui rassemble environ 300 blogues, a aussi fait parler de lui pendant la commission Gomery. « Parmi tous les blogueurs qui en font partie, certains se démarquent clairement, dit M. Snyder. C’est notamment le cas de Stephen Taylor (un des fondateurs du groupe), dont on dit qu’il a de meilleures entrées au bureau du premier ministre que la majorité des journalistes sur la colline parlementaire.» On est encore loin de ça au Québec, « mais de bons blogues politiques commencent à apparaître (à l’extérieur des sites des rands médias) et à faire parler d’eux », affirme M. Snyder, Il cite en exemple le carnet Quebecpolitique.com (quebecpolitique.com/blogue), Un blogue… de Centre-Droit (davidchretien.blogspot.com) et le Surfeur autonome (misterpi.blogspot.com).

Pédigré politique tiré du blogue du principal intéressé : Marc a participé à la campagne électorale fédérale de 1988. En 1989, il a rejoint les rangs du PLQ, pour par la suite quitter avec Mario Dumont en 1992 afin de fonder l’ADQ. Il a été très actif jusqu’à la campagne électorale de 2003, mais affirme ne pas participer de façon active à la présente campagne. Marc a également oeuvré en politique municipale à Montréal au cours des élections municipales de 1994, 1998 et 2005.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • OQLF : Nouveau guide destiné aux gestionnaires de communauté du Québec

    Il y a un peu plus de deux ans, je vous parlais de ce cas de la propriétaire de boutique à Chelsey qui avait reçu une lettre de l’Office québécoise de la langue française exigeant que sa page sur Facebook présente du contenu en français? L’OQLF vient de publier un guide pratique destiné aux entrepreneurs […]


  • Dévoilement d’étude : les journalistes québécois et les réseaux sociaux

      Joignez-vous à moi demain soir, sur place ou en webdiffusion, dans le cadre de la Soirée des grands communicateurs, événement organisé par La Toile des communicateurs. Je dévoilerai les résultats préliminaires d’un sondage effectué auprès de journalistes québécois quant à leur utilisation et l’impact des médias et réseaux sociaux. La conférence a lieu dans les […]


  • On ne me fouettera jamais pour avoir écrit ce texte.

    On ne me fouettera jamais pour avoir écrit ce texte. Raif Badawi, lui, a été condamné à 1000 coups de fouet et 10 ans prison pour avoir blogué. Badawi est emprisonné en Arabie saoudite depuis le 17 juin 2012 pour ses propos. Le jour de mon anniversaire. Je suis née libre dans un pays démocratique. Raif Badawi, […]